Aujourd'hui dans mon sac il y aurait dû y avoir....Un rendez-vous dans un magasin de déco, un dejeuner d'amis, un cadeau  pour un bébé, sans doute des babioles, sûrement une ou deux cartes, un peu de route sous la pluie...mais les dieux de la mecanique automobile en ayant décidé autrement je suis restée chez moi,un peu déçue.mais voici que dans ma boîte aux lettres....combourg016 Les livres de BelleSahi ne voyagent pas tous seuls , voilà ma chance! alors j'ai admiré, j'ai feuilleté, j'ai détaillée, je me suis attardée puis j'ai fait chauffer de l'eau pour le thé et je me suis installée au chaud dans le canapé....

708089130_L "Journal désespéré d'un ecrivain raté" est, comme son titre ne l'indique pas, un petit régal d'humour et d'ecriture. Balzac, Zola, Flaubert et les autres pourraient-ils devenir des ecrivains ratés s'ils presentaient aujourd'hui leurs manuscrits à des editeurs? Il y a fort à parier que leur prose serait malmenée et le contenu des manuels scolaires et biblitothèques singulièrement bouleversés....Les editeurs formatent, font du commerce ,pensent en fonction de la mode, privilégient la quantité à la qualité et passent surement à côté de belles plumes... Enfin, bon nombre d'entre eux, car ce n'est certes pas le cas de ceux qui sont à l'origine de cette collection au joli titre: "en attendant le bus" puisqu'ils laissent la plume agile de Mary Dollinger s'en donner à coeur joie...

Dans la préface il est expliqué que Kawabata fut à l'origine d'un mode littéraire qui consistait à ecrire des romans très courts: "qui se tiennent dans le creux de la main".J'ai adoré cette phrase, je la range dans mon sac , bien à l'abri....

l'avis de BelleSahi....et si quelqu'un veut à son tour9782757801741 il ne demande qu'à voyager....