Aujourd'hui dans mon sac il y a... 20080416aquarium.. Claire est une drôle de fille mais une locataire comme les autres dans cet immeuble pas si grand où les regards se coulent par les fenêtres allumées, ou les bruits des uns empiètent sur  le silence des autres. Elle est très forte à ce jeu -là Claire, à imaginer, se questionner, craindre, suspecter, attendre, être attentive aussi. Elle sait la detresse de la petite fille délaissée par ses parents qui ne s'entendent pas, elle compatit à la solitude du vieux monsieur, elle se mefie du nouveau voisin, elle s'inquiète pour monsieur Ishida, son mysterieux voisin et ami japonais qui disparait en lui laissant des messages enigmatiques. Elle est attentive mais mais rêche dans ses rapports aux autres, elle les subit parfois et pourtant semble déterminée , sans concession... Elle travaille pour un éditeur, a un petit ami qui n'attend qu'elle, mais  il y a une faille, des peurs qui la tenaillen,des doutes, comme si elle ne s'aimait beaucoup Claire...On avacance avec elle, on apprend l'immeuble et ses habitants, les habitudes, on partage l'espace de quelques pages son appartement avec vue sur la cour,on croit savoir où l'on va et finalement non, on se laisse surprendre...je n'avais pas forcement  envie de cette fin , j'ai trouvé qu'elle sortait du cadre, mais je garde le reste, les personnages , l'atmosphère par petites touches, et cette  Claire, assez singulière. Je les garde , et lorsque je croiserai à nouveau le nom de Sophie Bassignac sur une étagère de mediathèque ou de librairie, je feuilleterai le livre, lirai la quatrième de couverture et il y aura de fortes chances pour que je reparte avec.